bty

 

En étant maman des jumeaux, je suis souvent confrontée à petits conflits typiques à cette âge, où le sens de la propriété est roi.

A chaque fois je dois les diviser et alors, je les écoutes, je leur parle en essayant de leur donner le sens du partage. Mais sans succès, l’objet que l’autre enfant a est toujours le plus beau, est toujours lequel que, voici quelle coïncidence, même l’autre aurait voulu à ce moment-là !

Bien entendu, nous achetons toujours deux exemplaires pour chaque objet puisqu’ils ont deux différents personnes avec leurs préférences … cependant cette répartition n’est pas encore trop claire !

Ensuite, il y a les objets qui sont quasiment identiques pour les deux. Tendanciellement c’est pas comme ça puisque avec le papa, nous voulons diviser les choses, afin de leur faire comprendre que chacun a ses goûts et ses préférences.

Oui, je sais, il semble un peu tout trop exagéré mais avec les jumeaux on crée des dynamiques qui vont bien au-delà même de mon imaginaire! C’est sûr que parfois sommes nous, les parents à exagérer ! Ce qui est certain est que il y a des dynamiques, comme dans tous les relations de fraternité !

Mais on va revenir aux objets identiques, vous direz un pour chacun et c’est bon. Si seulement était si facile ! Rien à faire, c’est toujours mieux celui de l’autre !

Après avoir réfléchir sur la façon de remédier à ces situations, j’ai pensé à changer un petit peu la chambre des enfants en optimisant les espaces, et les conflits aussi !

La confirmation que cela pourrait-être la bonne solution afin de les éduquer soit à jouer seuls soit à jouer ensemble, je l’ai reçue en lisant plusieurs livres et grâce au dialogue continu avec les éducatrices de la crèche (le les adore !)

Une petite précision, mes enfants partagent la chambre donc, pour le moment, les espaces dont je vous parle sont dans leur chambre. Le but ne change pas si on parle de deux chambres.

Dans notre cas, chacun a son lit bien sûr, avec ses peluches, au bout duquel il y a deux petites étagères avec les livres, jeux de société, jeux sensoriels, petits objets et d’autres peluches. Entre les lits il y a une autre étagère, avec des tiroirs où sont situés tous les biens communs. Donc, outre ceux déjà mentionnés, il y a des constructions, jeux musicaux, etc

Bien entendu, dans tous les moments ils peuvent emprunter un objet de l’autre et, ils se doivent accorder pour utiliser les biens communs quand ils n’ont pas envie de jouer ensemble.

Notamment, à cette âge dans laquelle « c’est à moi » prévaut sur n’importe quel type de raisonnement et on va approcher tout ce qui concerne la gestion des émotions, je crois c’est très important d’accompagner les enfants dans leur apprentissage, en les éduquant a l’organisation.

Pour les petits c’est très important d’avoir des objet personnels parce que l’engagement à s’en occuper les responsabilise (bien sûr, en tant que petits, pour certaines choses) et construit leur confiance en soi.

L’organisation et l’ordre donne aux enfants un sentiment de sécurité que les rassure puisque quand ils cherchent un objet ils savent parfaitement où aller pour le trouver. D’ailleurs, c’est très important de leur apprendre à ranger tout ce qu’ils ont utilisé précisément pour le retrouver la prochaine fois !

Partager les choses avec les autres enfants, en commençant par frère/sœur, renforce leur sens du respect pour les objets d’autres en ayant à développer quelle organisation si importante pour leur croissance !